Noctambules

Le principe

Ce protocole vous permet de collecter les invertébrés actifs la nuit à la surface du sol. Insérez un gobelet dans le sol la veille et photographiez les invertébrés tombés au fond le lendemain matin. Il est inspiré et adapté du programme partenaire Jardibiodiv.

 

Au préalable 

Période : quand vous voulez, mais vous aurez plus de chances de faire des observations au printemps ou à l’automne.

Matériel nécessaire :

  • un gobelet en plastique rigide (de préférence non coloré)
  • des pics à brochettes et du carton de brique de jus ou de lait pour le toit
  • une pelle ou plantoir à bulbe 
  • 1 pièce de 10 centimes
  • 1 grand récipient (optionnel : pour transvaser votre collecte et prendre des photos au plus près)
  • 1 appareil photo

 

Préparez votre gobelet collecteur avec un coton humide au fond pour maintenir les organismes bien en vie et une pièce de 10 centimes sur le coton. La pièce sert à estimer la taille des organismes pour faciliter leur identification sur photo.

 

Les étapes du protocole


 

Le gobelet peut être posé où vous voulez. Privilégiez un endroit où il ne risque pas d’être détruit (avec peu ou pas de passage). 

Si vous souhaitez poser plusieurs gobelets au sein du même site, il faut respecter une distance minimale de 3 mètres entre chaque gobelet.

 

Creusez un trou aux dimensions du gobelet et installez-le légèrement sous la surface du sol de sorte que ses bords ne dépassent pas du tout la surface du sol : pour les plus petits organismes, même un rebord d’1 millimètre peut représenter une barrière infranchissable ! Replacez un peu de terre sur les côtés si besoin pour éviter les trous aux abords. 

Prenez 2 photos pour caractériser l’environnement de votre observation : 

  • une photo à quelques pas du gobelet pour photographier une zone d’environ 2 mètres autour qui permettra de décrire le type de végétation.
  • une photo vue du dessus du gobelet (sans le petit toit) pour décrire la couverture du sol.

Protégez votre gobelet avec un petit toit pour éviter la submersion en cas de pluie.

 

Le lendemain matin prélevez votre gobelet et photographiez la collecte en prenant :

  • une photo de l'ensemble de la collecte : vue du fond du gobelet avec la pièce de 10 centimes placée au préalable.
  • des photos de chaque organisme séparément : transvaser votre collecte dans un contenant plus grand pour les photographier au plus proche : des photos de bonne qualité améliorent l’identification ! 

L’objectif sera d’avoir au moins 1 photo par type d’organisme présent dans votre collecte. Si plusieurs organismes sont similaires, vous pourrez renseigner leur abondance lors de la saisie. N’hésitez pas à prendre plusieurs photos, vous pourrez garder les meilleures.

 

 

Identifiez vos organismes à l’aide de la clé de détermination. Plus d'explications à propos de la clé [ici]. 

 

Cliquez sur « je participe » pour mettre en ligne vos observations. Même si aucun organisme n’est présent, c’est très important de saisir cette absence de données sur le site ! Et participez à la validation des identifications des autres participants : l’identification est considérée validée quand vous acceptez 3 suggestions similaires.

Formulaire terrain à télécharger